lundi 2 avril 2012

La fin des CDI et l'arrivée des 3C

Bonjour. La circulaire de rentrée pour l'année scolaire 2012/2013 vient de sortir.
Parmi les nouveautés, il y a la disparition programmée des CDI (Centres de documentation et d'information) au profit des 3C Centres de connaissances et de culture).
Je fais partie depuis une dizaine d'années d'une liste de diffusion de documentalistes (qui permet aux documentalistes de toute la France d'échanger) et j'ai donc fait un petit commentaire synthétique de cette évolution et de ce qu'elle implique. Je vous livre, ci-dessous, en copié collé, mon petit texte.

"Le CDI est mort, vive le 3C ?!..."

Oyez ! Oyez ! Braves gens ! LE CDI à l'ancienne, j'allais dire le CDI à papa, héritier des SDI (Services de documentation et d'information), a vécu...
En tout cas, c'est l'impression qu'il donne.
Je vous invite à lire la circulaire de rentrée :
http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=59726

Pour une fois, et c'est à noter, un paragraphe est spécialement consacré à notre profession, celle des documentalistes de l'Education nationale, autrement dit les "professeurs documentalistes" (c'est ainsi que nous sommes nommés). Un paragraphe qui fait partie de l'annexe 7 : "Encourager la dynamique pédagogique et l'innovation".

Dans le cadre d'expérimentations, les établissements peuvent réfléchir à la mise en place de "centre de connaissances et de culture (3C)". Un projet pédagogique qui s'appuie "sur les compétences du professeur-documentaliste". Ce centre privilégie "à la fois le numérique et le livre". Dont acte. Et joie pour l'amoureux de livres que je suis ! (vous savez, le livre... ce vieux support que d'aucuns voudraient voir totalement disparaître comme dans le roman "Fahrenheit 451" !).

Le paragraphe est un petit peu plus long, je vous invite évidemment à aller le lire (si ce n'est déjà fait). Il renvoie aussi à un lien spécifique consacré aux "3C" :
http://eduscol.education.fr/cid59679/les-centres-de-connaissances-et-de-culture.html**

Dans cette page spécifique, les "learning centers" (qui deviennent les "e-learning centres anglais") sont nommés cités comme référence d'inspiration.

Je ne doute pas que nombre de collègues sur la liste [CDI-Docs] vont se précipiter pour défendre ou au contraire attaquer l'arrivée des "3C", dans une querelle des Anciens et des Modernes qui n'intéresse que nous et dont nous sommes friands sur cette liste... Pour ma part, je salue le terme "culture". Le retour de la culture à l'école est plutôt une très bonne nouvelle. Dans mon cas personnel, de documentaliste en collège rural, je me bats (terme peut-être un peu fort et pédant mais c'est aussi la réalité de ma pratique) pour permettre à mes élèves d'accéder à la culture (notamment par le biais d'expositions diverses et variées). On a longtemps souri quand on citait le mot "culture". Nombre de pédagos considèrent même ce terme comme un gros mot réactionnaire et déplacé. Et pourtant... Dans mon établissement, pour y revenir, l'accès à la culture fait même partie, justement, du projet d'établissement.
Donc je suis content de l'arrivée du terme "culture".

Par contre, je suis plus chagrin quand je vois que le terme "information" disparaît, surtout en un temps où on ne cesse de nous parler des "TIC" (les technologies de l'information et des communications) et à une époque où, notamment justement avec l'irruption massive d'internet dans notre univers (que ce soit notre univers privé, notre univers professionnel, notre univers social, etc... le net est partout... au point qu'on somatise rien qu'à l'idée de ne plus y avoir accès pendant plus d'une demi journée !!), l'information est plus que jamais une notion essentielle dans la formation de nos élèves.

Alors, je sais, "3C", ça sonne bien, c'est dans la droite lignée de "B2I" (Brevet informatique et internet). Maintenant, on est à la génération des sigles "2.0" : lettres + chiffres. Mais, perso, j'aurais bien aimé parler d'un "C3I" : centre de connaissances, de culture et d'information. Bon, c'est vrai, ça ressemblait peut-être trop au CIC... Dans le même genre de mauvais jeu de mots, la disparition des CDI était logique : on ne cesse de nous répéter que les emplois à vie, c'est fini, or pour le grand public "CDI", ça veut surtout dire "contrat à durée indéterminée". Imaginez
qu'on ait rebaptisé les CDI des "CDD" (centres de documentation dépassés) ?...

Trêve de plaisanterie.

Pour revenir aux "3C", il est dit qu'ils doivent être des "lieux d'accueil". Encore heureux ! J'essaie depuis toujours, et je crois que la très grande majorité d'entre nous est dans ce cas (anciens ou modernes, certifiés ancienne école, vacataires, néo masterisés...) d'y parvenir. Nous faisons tout pour que nos CDI soient des lieux d'accueil. Mais, bon, c'est bien aussi que ce soit écrit. Il est dit que les "3C" doivent être "un cadre de travail et de rencontres convivial et chaleureux". Dont acte. Là aussi, on espère que c'était déjà le cas des CDI, mais aussi des BU (Bibliothèques universitaires), ou des BM (Bibliothèques municipales)... En même temps, c'est vrai qu'on a malheureusement tous connu des bibliothèques et des CDI qui nous donnaient surtout envie de fuir en courant...

Les "3C" sont considérés comme "des projets éducatifs et pédagogiques à part entière". Dont acte là aussi. Je trouve que c'est plutôt bien, dit comme ça. Nous sommes (la liste est témoin de ces inquiétudes depuis plusieurs années !) tous inquiets qu'on "oublie" en "hauts lieux" notre "dimension pédagogique".

Ensuite, j'ai pris le temps de regarder la vidéo du "learning center" d'Alsace. Jolie expérience. Voir ce que ça donne au quotidien, ce que ça peut donner dans un gros collège par exemple. Pourquoi pas ? Il y a un côté "joli campus U.S." qui n'est pas pour déplaire à l'amateur de séries US que je suis, et qui a toujours rêvé en voyant les bibliothèques scolaires américaines plus ouvertes, plus accueillantes, plus vastes que nos BU (j'étais étudiant en province dans les Années
1980, ça a peut-être changé depuis).

Enfin, tel Monsieur Jourdain, je me rends compte que je fais du "3C" depuis bien longtemps, grâce à l'architecture de mon CDI, qui est juxtaposé à une salle de réunion et une salle informatique, ce qui permet (notamment lors des IDD, les Itinéraires de découverte) de décloisonner l'espace, aux élèves de travailler en autonomie sous la direction de plusieurs adultes, que ce soit les enseignants, le documentaliste ou des personnels de la vie scolaire.

En conclusion, je dirai comme les Anglais "wait and see". Tout en sachant que dans trois semaines il y a des élections et que le prochain gouvernement, quelle que soit d'ailleurs sa couleur politique, nous pondra peut-être une nouvelle réforme et une nouvelle circulaire de rentrée.

En attendant, préparons nous à remplacer nos panneaux "CDI" par les panneaux "3C"...

Jean-François Pérès, documentaliste à Tronget (03)

1 commentaire:

leblogdudoc a dit…

Pour rester dans l'ironie et le jeu de mots... désolé mais ça fait du bien de temps en temps aussi... Je propose qu'on rajoute un quatrième C pour parler du "centre de connaissances, de culture et de communication"... Bon, ok, c'est pas drôle ?! Si ! Si ! Parce que dans ce cas là ça fait 4C ou plutôt... C4... Un explosif très très puissant !! (pour faire sauter le système ?) Je dois avouer que cette idée m'a été soufflée par un collègue de discipline qui avait lu mon message précédent sur le 3C. D'ailleurs, la plupart de mes collègues l'ont lu (je leur avais fait suivre) et m'ont accueilli hier matin en me saluant comme "Monsieur le prof du 3C" ! Maximum respect. Tous apprécient le retour de la culture. Puis, en bons pragmatiques qu'ils sont, ils me disent : "Mais concrètement ça va changer quoi ?" Ce à quoi je leur réponds que je n'en sais pas plus qu'eux... A suivre comme on dit dans les bonnes bandes dessinées !!